Forum de Saint Seiya World
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CDZA : episode 1 + dialogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kjfsqwx
Admin


Messages : 23
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Sactuaire

MessageSujet: CDZA : episode 1 + dialogue   Mar 27 Déc - 17:31

Les Chevaliers du Zodiaque la Serie Abregée : Maison #1 "Un bien bel allié que le Belier"



NARRATEUR : Précédemment… !

À la clinique de la Fondation Graad.

DOCTEUR BIGLEUX : Il n'est plus en danger, mais il ne retrouvera jamais la vue…

SEYAR : (dans un ralenti dramatique) Noooooooon !

DOCTEUR BIGLEUX : Cet imbécile s'est crevé les yeux, vous vous attendiez à quoi ?

Jet privé de Mlle Saori.

SHUN & HYÔGA : Nous allons au Sanctuaire.

SAORI : Quelqu'un veut du poulet ?

SEYAR : (même ralenti que tout à l'heure) Ouiiiiiiiiiii !

Le jet privé atterrit au Sanctuaire.

SHUN & HYÔGA : Nous voilà au Sanctuaire.

HOMME MASQUE : Le Grand Pope vous attend, Mlle Saori.

SHYRIÛ : Moi aussi, je vous attendais !

SEYAR : Shyriû ?! Ha ha ! Vieille fripouille ! Alors, toujours aveugle ?

SHYRIÛ : Oui.

SEYAR : (re-ralenti über-classe) Nooooooooooooooon !

[J'adore cette séquence]

HOMME MASQUE : Voici les 12 Maisons du Zodiaque, chacune gardée par un Chevalier d'Or… (enlevant son déguisement) Mais vous n'y arriverez jamais vivants ! Nuah ha ha ha !

TOUS : AH !

SAORI : (d'une voix assez bizarre) Uaaaaaargh !

NARRATEUR : Maintenant… !

SAORI : AAAAH-j'ai mal. (pensée) Oh, ma vie défile devant mes yeux…

Flash-Back.
La petite Saori Kido, jouant au cheval avec Jabu, avec en fond sonore le thème de la série Bonanza.

PETITE SAORI : On va faire comme dans les cassettes vidéo bizarres de Pépé ! (fouettant sa monture) Allez, YAAAH ! Allez, hue, cochonne, je sais que t'aimes ça !

Fin du flash-Back.

SAORI : Et je n'ai aucun regret. (s'évanouissant) Oh…

SEYAR : Non, ton Altesse ! (prenant Saori dans ses bras) Oh, non, trop tard, elle est morte ! Frappée dans la fleur de l'âge – et dans les nichons aussi… Que sommes-nous, pauvres mortels, face à la main cruelle du Destin ? (déposant délicatement sa déesse bien-aimée sur le sol) Dors bien, bel ange. Repose en cette terre sacrée qui t'a vu naître et périr… Waouh, qu'est-ce que je parle bien !

HYÔGA : Hé, la gosse de riche est morte ! Profitons-en pour échapper à l'emprise de la Fondation !

SHUN : Oui, faisons comme si on avait rien vu !

SHYRIÛ : C'est déjà fait !

SEYAR : Oh, un peu de respect ! Vous pourriez attendre qu'on la mette dans un drakkar et qu'on y foute le feu… !

SAORI : Hé, m'enterrez pas trop vite.

SEYAR : AH ! Un zombie !

SAORI : (souffrant) Seul le Grand Pope pourra retirer la Flèche d'Or… C'est notre ennemi juré, mais je suis sûre qu'il acceptera si on lui demande gentiment. Allez le chercher. Moi je reste ici avec cette flèche judicieusement plantée entre mes deux seins…

Plan serré sur la flèche judicieusement plantée entre ses deux seins.
Sifflement admiratif.

SAORI : Bonne chance, Chevaliers. Que brûle votre Cosmos…

Elle s'évanouit.
Gros plans successifs de chaque Chevalier, qui semble ravi de ce qu'il a sous les yeux (quand il en a).
Re-plan serré sur la flèche et les seins, cette fois accompagné d'un bruit de klaxon.
Saori rouvre un œil, puis deux.

SAORI : Arrêtez de vous rincer l'œil, et filez ! Je meurs, moi, merde !

SEYAR : On est partis !

Séquence d'intro, avec Neon Knights, de Black Sabbath.
Revêtus de leurs Armures de Bronze, nos quatre compères montent les marches menant à leur destin, avec un extrait de Step by Step, des New Kids On The Block (car c'est plus épique).

SEYAR : Regardez – ceux qui peuvent –, la Maison du Bélier !

HYÔGA : Y'a pas l'air d'avoir foule…

SHYRIÛ : Parfait, profitons-en !

Quelqu'un sort de la Maison du Bélier : Mû, le Chevalier d'Or du Bélier (étonnant) !

SEYAR : Oh-oh !

SHYRIÛ : (qui, naturellement, n'a pas vu le Chevalier d'Or sortir) Taïaut ! (fonçant tête la première) Yaaaaaaaaaaaah !

Le final de l'Ouverture de Guillaume Tell (de Rossini) retentit, soulignant la charge héroïque (et suicidaire) de notre aveugle préféré.

SEYAR : Euh, Shyriû, attends ! Y'a quelqu'un qui-

SHUN : Laisse-le, sinon il n'apprendra jamais…

SHYRIÛ : Ya-aaaah ! (freiné dans son élan par le Chevalier d'Or) Oh oh ? (projeté en arrière) Duaaaaah !

Shyriû s'écrase lamentablement contre une paroi rocheuse, le tout avec une musique-à-bide de bon ton.

HYÔGA : Oh, je crois qu'on a un running-gag.

SEYAR : Plaît-il ?

MÛ : Salut les kids, je suis Mû du Bélier, et malgré mon character-design, je suis un homme.

SHYRIÛ : Mû ? L'ermite des Montagnes qui répare les Armures ?

KIKI : (apparaissant par téléportation) On a ouvert une succursale au Sanctuaire !

SEYAR : Kiki ?!

HYÔGA : Super, on a même un comic relief…

MÛ : Kiki, tu sais c'qui t'reste à faire… ?

Kiki s'approche de Seyar, et commence à l'inspecter.

MÛ : J'l'ai pris comme associé.

SEYAR : Lui, associé ?!

MÛ : Il est un peu lourdingue, mais il a l'sens des affaires…

SEYAR : (tandis que Kiki inspecte son caleçon, d'un air grivois) On peut savoir ce que tu regardes ?

MÛ : T'inquiète pas, il fait qu'inspecter les Armures, il peut voir à travers la matière.

SHUN : Quel pouvoir merveilleux !

MÛ : (à Kiki) Alors, t'en penses quoi ?

Kiki lui répond par un petit rire sournois qui en dit long.

MÛ : (jouant très mal) Ah, ben c'est bien c'que j'pensais, hein, ces Armures ont trop combattu…

SEYAR : Quoi ?! Bon d'accord, c'est de la seconde main, mais elles tiennent la route ! Puis elles sont faites pour ça, non ?

MÛ : J'peux pas vous laisser repartir avec ça, ce serait criminel. Mais vous avez d'la chance, je suis l'homme de la situation. Car oui, je suis un homme.

KIKI : Ça va nous prendre une bonne heure pour réparer tout ça…

SHYRIÛ : Une heure ? Pourquoi une heure ?

KIKI : On est payés à l'heure.

HYÔGA : Ça doit être comme ça qu'il s'est offert une Armure en or…

MÛ : Rah allez, j'vous connais, et en plus vous m'êtes sympathiques. J'vous fais ça à un prix d'ami. Mais j'vous préviens, c'est exceptionnel, hein, j'veux pas couler la boutique…

SEYAR : Hum… Un type au look ambigu qui vit loin de toute juridiction avec un gosse à moitié à poil qui s'appelle Kiki… Aucune raison de pas lui faire confiance ! (se tournant vers ses compagnons) Allez, tout le monde cul nu !

SHUN : Ben ça… ! Si j'avais su qu'il suffisait de demander !

[Une heure plus tard…]

L'Horloge du Sanctuaire sonne son premier coup. Une première flamme s'éteint.

SEYAR : Euh… Je sais que c'est pas beau de réclamer, mais on a une demoiselle en détresse sur le feu… Donc, si vous pouviez vous magner, ça… Ce serait bien.

Mû s'affaire toujours près des Armures, les recouvrant de poussière étoilée.

SEYAR : En plus, j'ai déjà essayé : même assaisonnée, une Armure, c'est pas bon.

MÛ : Ben voilà, j'ai fini.

SEYAR : Ha !

Sur la musique des Power Rangers, nos héros revêtent leurs Armures respectives. Accessoirement, c'est la même séquence d'animation que celle de l'intro…

SHYRIÛ : Si je puis me permettre, j'ai une impression de déjà-vu…

HYÔGA : Normal, c'était la séquence d'intro… !

SEYAR : (émerveillé comme un moustique devant un halogène) Wouaah ! Merci, Mû. Malgré ton allure androgyne et ton nom monosyllabique, tu nous as bien aidés. Tu es un homme bien !

MÛ : J'suis surtout bel et bien un homme.

SEYAR : Maintenant… On va tabasser tes confrères !

MÛ : Ah, ce sera pas si simple ! Car… Comme le disait le film Iron Man, c'est pas l'Armure qui compte, mais celui qui est à l'intérieur – et ouais, ça calme. Savez-vous au moins ce qu'est… le Septième Sens ?

SEYAR : Le sens inverse ?

HYÔGA : Le sens interdit ?

SHUN : L'intuition féminine !

MÛ : Bah dites pas des trucs au hasard, non plus…

SHYRIÛ : Moi j'arrive même pas à en avoir cinq, alors un Septième…

MÛ : Pour faire simple, le Septième Sens englobe tous les autres, et fait exploser votre Cosmos…

Il ferme les yeux. Un fond étoilé illustrant ses propos apparaît derrière lui.

CHEVALIERS DE BRONZE : Oh ! Ah !

MÛ : Le tout avec plein d'effets pyrotechniques et des ch'tiotes n'étoiles qui brillent.

SEYAR : (décidément plus attiré par ce qui brille qu'une pie) Wouaaaaaaaaaaah !

MÛ : (tandis que le fond étoilé disparaît comme il est venu) 'Fin bon, vous verrez ça par vous-même, moi j'sais comment on fait, démerdez-vous, maintenant.

KIKI : Bon, c'est pas tout ça, mais il est temps d'passer à la caisse…

SHYRIÛ : La quoi ?!

HYÔGA : La quoi ?!

SHUN : La quoi ?!

Mû ferme les yeux, et les rouvre dans un bruit de caisse enregistreuse : le sigle "$" remplace ses pupilles.

KIKI : Vous pensiez tout d'même pas qu'on vous ferait ça à l’œil ?

MÛ : On a remonté les ceintures, resserré les épaulettes, et changé les talons… Ce qui nous fait un total TTC de 1500 par tête de pipe.

KIKI : Devis inclus.

Plan fixe sur Seyar.
"Gloups".

MÛ : Vous avez d'quoi payer, n'est-ce pas ?

SEYAR : (souriant hypocritement) Maiiiiiiis… Eh eh… Bien sûr. J'ai… (s'enfuyant en courant) ON S'CASSE !

Les autres le suivent, laissant Mû et Kiki pantois.

SEYAR : Salut les couillons ! Ha ha ha ha !

MÛ : Kiki, j'crois qu'on s'est fait pigeonner.

KIKI : C'est d'bonne guerre, patron…

MÛ : Allez, viens. Pendant leur absence, on va s'occuper d'Athéna…

KIKI : Oui… On va bien s'occuper d'elle.

MÛ : Ha ha.

KIKI : Ha ha.

MÛ & KIKI : (avec une musique inquiétante) HA HA HA HA HA HA !

MÛ : Je parlais d'veiller sur elle, hein.

KIKI : Moi aussi.

Fin.

[Et de un !]

Stinger : Mû chantant Sans Contrefaçon, de Mylène Farmer.

KIKI : Hé, patron, j'peux avoir un stinger, moi aussi, s'il vous plaît-s'il vous plaît ?

MÛ : Bon, d'accord, mais rien qu'un.

KIKI : Ouais ! Bon. Trois, quatre…

La Chanson de Kiki se lance. On voit Kiki faire ses facéties habituelles. S'ensuit une scène où il est endormi… Dans les bras de Shiryû ?!

SHYRIÛ : Euh, c-cette image est sortie de son contexte !


Merci a CDZAbriged pour ses oeuvres !
Sa chaine Youtube : http://www.youtube.com/user/CDZAbridged?feature=g-all-lik
Son site : http://cdz-serie-abregee.over-blog.com/11-categorie-11675548.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Saint-Seiya-World.overblog.fr
 
CDZA : episode 1 + dialogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 488 !
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya World :: S-S-W : Les parodies !-
Sauter vers: